Mentions Légales

A propos

C'est un Jeudi d'hiver que treize puissances européennes et les États-Unis d'Amérique signent un document pour réglementer la conquête de l'Afrique. Depuis l'Afrique n'a plus été la même. Son Destin était scellé. Soixante-quinze ans plus tard presque tous les pays ont accédé à l'indépendance. Sur papier. Ce qui est étrange c'est que seul l'Algérie des pays qui se libèrent dans les années 60 du vingtième siècle a dû “combattre vraiment” la puissance coloniale. Les autres ont réçu un don de leurs ex-patrons (écouter le discours(1) du Roi des Belges le jour de la proclamation de l'indépendance du Congo-Kinshasa). Mais est-ce possible que au lendemain du deuxième conflict mondial quand les pays européens avaient plus que jamais bésoin des richesses de l'Afrique les laissent partir comme ça? Aimé Césaire avait tort quand il affirmait que L’indépendance ne se donne pas, ça se prend, ça s’arrache, ça se paie en sang et en cadavres!? Nous, nous doutons plutot que les pays vainqueurs de la seconde guerre mondiale, les Etats-Unis et L'Union Soviétique, ne pouvaient accepter de passer par les intérmediaires européens pour acceder aux immences richesses du continent africain (voir l'Uranium utilisé pour construire les bombes atomiques (2) lancées sur les civils de Hiroshima e Nagasaki au Japon). D'ailleurs la guerre froide entre les blocs capitaliste e comuniste s'est combattu plus en Afrique qu'ailleurs (voir l'engagement de Che Guevarra(3) dans la rébellion au Congo et la présence des MIG russes en Angola). Mais pourquoi nous pensons que l'indépendance soit seulement sur papier à part la facilité d'accès à telles indépendances? Quelques indices:

  • l'implication de la Belgique et des États-Unis d'Amérique dans l'assassinat(4) de Patrice Lumumba,
  • la France a créé pour ses “ex”-colonies d'Afrique centrale et occidentale deux banques centrales et la Banque de France contrôle toujours les planches à billets de leurs monnaies (franc CFA signifiait entre 1945 et 1958 franc des colonies françaises d'Afrique, puis après la décolonisation communauté financière d'Afrique dans la CEDEAO et coopération financière d'Afrique centrale dans la CEMAC),
  • l'assassinat de Thomas Sankara après son discours sur la dette des pays africains

C'est un Jeudì 26 février que les puissances occidentales et l'empire Ottoman signent l'acte générale de la Conférence de Berlin de 1885.

 

130 ans plus tard, un groupe de jeunes africains se donne pour objectif de former une conscience collective africaine pour l'émancipation de l'Afrique. Parce que il est impossible de changer sa propre condition si on en prend pas conscience.

 

Règles de confidentialité et Conditions d’utilisation

Kijani.info s'engage à respecter et à protéger la vie privée de ceux qui utilisent Kijani.info. Cette déclaration décrit comment nous traitons les renseignements personnels que nous obtenons. Les informations personnelles que nous vous demandons sont votre adresse de courier électronique, le sexe et l'année de naissance. Nous accedons aussi à votre profil public facebook si vous choisissez d'utiliser l'inscription via facebook. Votre adresse électronique ne sera en aucun cas publié ni comuniqué à d'autres. Vous pouvez également choisir de fournir d'autres informations sur vous-même comme votre photo réelle plutot que un avatar. Vous devriez vous rappeler que lorsque vous vous communiquez volontairement des informations personnelles à d'autres utilisateurs d'Internet , comme lorsque vous incluez des renseignements personnels dans un forum de discussion en ligne, cette information pourrait être utilisée par d'autres et peut entraîner des messages non sollicités ou d'autres formes d'attention.

Comunications de vos données

Afin de décrire nos services à des partenaires potentiels, les annonceurs et autres, nous pouvons divulguer des informations statistiques sur nos utilisateurs, mais seulement sous une forme qui ne permet pas d'identifier les individus. Par exemple, nous pourrions divulguer qu'un certain pourcentage de nos utilisateurs résident dans tel pays ou sont dans un certain groupe d'âge. En aucun cas votre adresse électronique sera publié ni comuniqué à d'autres.

Les adresses IP

Nous utilisons les adresses IP pour analyser le trafic et administrer ce site. Les adresses IP des ordinateurs individuels ne contiennent pas de données personnelles identifiables.

Les Cookies

Un cookie est un petit fichier texte envoyé à votre navigateur via le site Web consulté. Grâce à ce cookie, des informations sur votre visite sont enregistrées. Cela peut faciliter votre visite sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans les cookies, l'utilisation du Web pourrait s'avérer beaucoup plus difficile. Nous et nos partenaires utilisons les cookies. Vous pouvez consulter la politique "cookies" de nos principaux partenaires:

 

Credits & Copyrights

Kijani.info référence plusieurs sources sur le web pour regrouper des informations (actualité, documents historiques, vidéo, livres, etc) sur un même sujet concernant le continent africain dans une seule page web. Telles sources (indiquées sur chaque fiche comme prévu par la Convention de Berne) restent propriétaires légitimes du droit d'auteur et Kijani.info n'est en aucun cas responsable du contenu cité. Si vous retenez que nous violons de même votre copyright ou la source n'a pas été indiquée correctement, veuillez nous écrire par courrier électronique à: dev@kijani.info. Kijani.info s'engage à corriger l'erreur ou effacer le contenu dans un délai de 20 jours.