La Françafrique

La Françafrique c'est l'ensemble des relations, des réseaux d'influence et des mécanismes politiques, économiques et militaires néo-colonialistes qui lient la France aux pays africains.

ORIGINES
Considéré dans son pays natal comme le père de la Nation, Félix Houphouët-Boigny est au contraire le père de la Françafrique. C'est lui le premier à utiliser le terme dans un discours public bien avant les "indépendances". Dans les années 1950 la France et le Royaume-Uni sont confrontés à un sérieux problème: donner officiellement la souveraineté à leurs colonies, comme le demandent les nouvelles puissances mondiales (USA et URSS), et en même temps continuer à en exploiter les richesses.
Dans la période des guerres d’Indochine (1946-1954) et d’Algérie (1954-1962), la France cherche à éviter à tout prix des conflits ouverts dans son empire colonial qui menace de s'effondrer. La stratégie est assez simple et, sauf quelques exceptions, efficace. Il s’agit d’éliminer de la scène politique les nationalistes et les remplacer par des francophiles avec lesquels partager le contrôle du pays en question.

UNION ET COMMUNAUTÉ FRANÇAISES
Dans ce contexte se situent la création de l’Union Française par la Constitution de la Quatrième République (1946-1958) et de la Communauté Française par la Constitution de la Cinquième République de 1958. La première transforme les colonies africaines en territoires français d’Outre-Mer, parties intégrantes de la République française. La deuxième en fait des états, membres de la Communauté française, dotés d’assemblées territoriales et de gouvernements locaux, à l’exception de la Guinée qui choisit l’Indépendance. Si le code de l’indigénat est aboli et en théorie les habitants des colonies ont le statut de citoyens français, soit l’Union que la Communauté ne font qu'affirmer la souveraineté de la France sur ces territoires et les indigènes continuent à ne pas avoir les mêmes droits que les colons.
Deux ans après sa création, la communauté cessera d’exister de facto car tous les pays membres seront devenus “indépendants”.