La guerre du Cameroun

Il fallait à tout prix éviter une autre Algérie, une autre Indochine. Après toutes ces expériences, le coup est magistralement réussi au Cameroun. L’invention de la françafrique par une indépendance de façade, un président fantoche et les ex administrateurs coloniaux à rédiger la constitution et dans les postes clés des ministères. Tout ça dans le grand secret; de 20.000 à 120.000 morts camerounais (et quelques soldats français) qu’aucun gouvernement, passé ou actuel, français ou camerounais, ne reconnaît comme victimes d’une guerre....